Les Jeunes d'Asteure

paradis, possiblement maintenant disponible

"Le groupe livre cette année Paradis, possiblement, son premier album complet, réparti en cinq chansons, armé d'un travail conceptuel multi-disciplinaire, qui allie la musique, à la poésie et aux arts visuels. [...] Musicalement, le groupe évoque les années glorieuses du space rock, tels que mis en évidence par certains clins d’œil à Pink Floyd."
JE Sheehy, BRBR

"Oubliez toute convention préétablie dans votre imaginaire de la musique acadienne, sit back and enjoy the ride. Car avec cet album, Les Jeunes d’Asteure ne vous offrent pas simplement des mélodies accrocheuses et des textes intrigants mais une véritable aventure musicale et poétique qui rappelle grandement l’ambition d’albums de rock progressif ayant marqué les années 1970.
[...]
En gros, un énorme pas vers l’avant pour la scène musicale acadienne et un album qui promet de plaire aux adeptes de rock progressif – il risque même d’en convertir certains au genre étant donné son accessibilité et ses mélodies fortement entraînantes malgré la complexité de sa structure et des thèmes exploités dans ses textes."
Justin Frenette, Astheure

"If you just look at the track listing, you would think this is an EP – mais non, mesdames et messieurs.  Harking back to 1960s prog rock while maintaining a bit of an 1980s vibe, these are five tracks of somewhat epic length (the first one clocks in at over eleven minutes).  None feels too long – in fact, I felt sad when each ended." 
- L, greatdarkwonder.com

"Et pourtant, au Aberdeen jeudi dernier, plus de 200 personnes ont assisté au lancement de l’album Paradis, possiblement des Jeunes d’Asteure, un magnifique album d’art rock au format hors-norme. Si ce paradis-là est possible, il y a encore de l’espoir, assurément."
Céleste Godin, Acadie Nouvelle


PRÉSENCES MÉDIATIQUE: